L’Abbaye de Fontdouce accueille en ses murs, afin de les faire vivre, animations culturelles et expositions artistiques...
 
   
  Animations & expositions 2017
 


La saison 2017 riche en couleurs et en sonorités !


  ► Pâques 2017
  ► Concours photos 2017
  ► Expositions
  ► Halloween
   
   
 
 ► Achives 2016
 ► Achives 2015
 ► Achives 2014
 ► Achives 2013
 ► Achives 2012
 ► Achives 2011
 ► Achives 2010
 
  Pâques 2017
         

 
Chasse aux œufs dans les jardins de l’abbaye
Dimanche 16 avril (entre 10h30 et 12h)

Les œufs de Pâques sont de retour à l’Abbaye de Fontdouce!
Venez les dénicher dans les jardins de Fontdouce et repartez avec des œufs et des lapins en chocolat, mais aussi bien d’autres surprises !

À 12h : Tirage au sort parmi les participants de la chasse aux œufs pour gagner le trésor de l’abbaye et un bon de réduction pour une balade en âne !!!


Vizir et Mathurin, des Ânes de la Rêveries, seront d’ailleurs présents dimanche pour faire connaissance avec les enfants et se faire caresser !
 
         

 
Atelier Cuisine et loisirs créatifs "Les friandises de Pâques »
Dimanche 16 avril (à 15h)

Au menu, muffins et chocolats de Pâque à l'honneur, saupoudrés d'un zeste de créativité !


Gourmandise et bonne humeur pour cet atelier de cuisine et de décoration de Pâques
   
         

 
Atelier créatif « La famille Crâne d’œufs »
Lundi 17 avril (à 15h)

Dans la famille "Crâne d'œuf", je voudrais la fille dans sa montgolfière, le garçon à la coupe afro, la maman à lunettes et le papa avec sa grosse moustache !

Créativité et bonne humeur pour cet atelier de décoration d'œufs de Pâques.
   
 
 
 
  Concours Photos 2017
Dépôt photos du 1er avril au 31 août 2017 inclus 
Vote internet du 1er au 17 septembre 2017
 


Après le succès des précédentes éditions, l’Abbaye de Fontdouce relance un concours photo, gratuit et ouvert à tous, pour permettre aux nombreux photographes amateurs d’exprimer leurs talents et leur sensibilité sur un thème cher à l’Abbaye.

Les candidats devront travailler sur les jeux de lumière et les contre-jours et surprendre par leur prise de vue. En effet, entre les bâtiments médiévaux et les jardins, la lumière est une composante primordiale du site. Les sources d’inspiration ne devraient donc pas manquer. L’Abbaye de Fontdouce et ses environs offrent un cadre naturel et patrimonial exceptionnel. Le choix est vaste et laisse de grandes libertés aux photographes. Les photos devront être prises à l’Abbaye et dans la vallée de la Fontdouce.

Du 1er avril au 31 août 2017, les photographes amateurs sont invités à faire parvenir, par  courrier, leurs photos (5 maximum, format et caractéristiques inscrits dans le règlement), sur tirage papier ou numérique (haute-définition), couleur ou noir et blanc. Les lauréats gagneront un stage photo, offert par notre partenaire le studio Delphine Souchon, et un séjour à Biarritz (64) (2 nuits dans un gîte avenue de l’Impératrice).

Pour élire la meilleure photo : tous à vos clics !

Autre temps fort de ce concours : le vote. Une fois les photos publiées sur le site, elles seront soumises, dans un premier temps, du 1er au 17 septembre, aux avis et suffrages des internautes qui désigneront leur lauréat. Un second jury, composé de professionnels et de membres de l’association Guillaume de Conchamp (dont l’objectif est la sauvegarde et l’animation du site), se réunira le samedi 16  septembre pour désigner le 2e  vainqueur.



La remise des prix aura lieu à l’automne 2017, à l’Abbaye de Fontdouce.
Le concours se prolongera par une exposition des 15 meilleures photos sélectionnées par les internautes et le jury, à partir du 25 septembre 2017.

 ► Toutes les photos du concours 2017

Contact :
Aurore MICHEL Chargée des animations
Tel : 05 46 74 77 08     concoursphoto@fontdouce.com
   ► Réglement du concours 2017
 
   
  Expositions
     

 

 

Lundi 8 mai – Dimanche 21 mai 2017

Nadine SALEM


Peintre figuratif qui s’évade fréquemment vers l’abstraction, Nadine SALEM joue avec les couleurs et les contrastes. La précision du trait ou justement son oubli dans la construction de l’image sont un de ses centres d’intérêt actuels. Son objectif : peindre la diversité qui nous entoure, avec la force de multiples influences, enseignements et observations. Nadine SALEM revient avec plaisir à Fontdouce et réunit ses images de paysages, de forêts, de portraits solitaires ou accompagnés.

     
 

Lundi 22 mai – Dimanche 4 juin 2017

Thierry NAPPEE


Parallèlement à sa carrière de graphiste, Thierry NAPPEE a mené conjointement celle d’artiste peintre depuis 1983. Après avoir réalisé de nombreux décors peints ou trompe-l’oeil pour ses clients, il s’est tourné naturellement vers la création de paysages imaginaires plus ou moins réalistes. Son travail personnel sur toile intègre souvent la notion de plans successifs et d’horizon plus ou moins lointains, ce qui donne une sensation douce d’évasion et d’espace. Ses oeuvres revêtent souvent un aspect onirique, avec un soupçon de poésie, d’inconnu et d’interrogation.

     
 

Lundi 5 juin – Dimanche 18 juin 2017

Pascaline MARENGO


Pascaline MARENGO, chaleureuse et optimiste, aime faire découvrir la culture des pays lointains dans lesquels elle a passé de nombreuses années. La joie émane de ses toiles aux couleurs chatoyantes, mettant souvent en scène la relation maternelle où la sérénité s’exprime dans la douceur et la vivacité du trait. Graphiste de formation, maîtrisant les techniques, ses portraits à la sanguine sont une merveille et les regards expressifs de ses personnages mettent en avant toute la tolérance et le romantisme de cette artiste. Une belle leçon de sentiments.

     
 

Lundi 19 juin – Dimanche 2 juillet 2017

Mireille LAMBOT

Les nouvelles toiles de Mireille LAMBOT expriment sa sensibilité, sa gaieté naturelle de création comme autant de prétextes à ses compositions autour de la lumière et de couleurs flamboyantes. Elle immortalise ses sensations et éveille les sens du spectateur. On devine sans peine un long travail sur les harmonies de couleurs, l'énergie qui l'habite, sa volonté de créer un peu de beau pour le "plaisir de l'oeil". Elle part d'un support visuel ou d'un souvenir, puis elle transforme ces instants de vie avec le désir instinctif de prolonger l’instant et de le représenter à sa manière. Elle se crée un monde bien à elle où elle modifie les lignes de l'horizon au gré de sa fantaisie. Ses couleurs prennent, de ce fait, une vraie signification.

     


 

Lundi 3 juillet – Dimanche 16 juillet 2017

Anne LYNCH et Dominique GOURDIN


Originaire d’Edimbourg, Anne LYNCH navigue aujourd’hui entre Londres et la France. Sa technique privilégiée : l’aquarelle qu’elle associe au collage pour conserver la luminosité de la couleur et pour créer un dialogue entre les images qui paraissent ainsi occuper un espace différent. On retrouve toujours un récit à l’intérieur de ses oeuvres et le début du voyage varie pour chaque peinture, partant de citations, de sentiments, d'observations, de rêves et d'espaces psychologiques dont elle a fait l'expérience. Pour ses récentes créations, elle a été influencée par la danse, le retour aux racines et l'influences des ancêtres sur nos vies.

http://www.annelynch.com/








Quant à Dominique GOURDIN, après avoir pratiqué différentes activités artistiques (pastel, aquarelle…), l'envie de travailler la terre s'est imposée doucement à elle. La découverte et l’apprentissage des différentes techniques du travail de l’argile l’ont amené à reproduire des villages provençaux et bien évidemment à s’intéresser aux personnages qui les habitent et qui leur donnent vie. Elle s’est ainsi prise à créer des personnages sortis de son imagination qui lui ont valu d’être reconnue parmi les créateurs de « santons contemporains »

     


 

Lundi 17 juillet – Dimanche 30 juillet 2017

Corinne ROUVEYRE et Gilles QUIOC


Corinne ROUVEYRE a eu très tôt le goût du voyage et le plaisir de découvrir l’inconnu. Cette attirance et cette démarche pour la découverte se retrouve au démarrage de chacune de ces créations. L’expressionnisme abstrait s’est très vite imposé au figuratif des débuts et elle a développé une écriture automatique très personnelle qui lui permet de s’évader dans une délicate liberté du geste. Elle travaille sur l’empreinte, la mémoire, les traces dictées par le subconscient et l’inconscient collectif. Sa peinture, instinctive, s’équilibre entre douceur et énergie.





Gilbert QUIOC commence l'aquarelle figurative dès l’âge de 20 ans. Ce médium convient à son tempérament où s'associent spontanéité et liberté d'expression. Il en apprécie également la fluidité, la transparence, et les effets dus au hasard. Peu à peu, sa peinture évolue vers un style de plus en plus libre et tend à s'éloigner du figuratif pour se diriger essentiellement vers l'abstrait lyrique. Certaines de ses créations sont minimalistes, sobres ou complexes, en noir et blanc ou colorées. L’oeuvre finie semble inachevée. Elle se projette dans le temps, dans l'espace et continue seule sa trajectoire imprégnée d'énergie et de vie intense. Le regard du spectateur devient ainsi acteur et fait partie intégrante de l'accomplissement d'une oeuvre qui se prolonge à l'infini ...

     













 

Lundi 31 juillet – Dimanche 6 août 2017

Exposition collective – Corinne ROUVEYRE / Bernard DUMAND / Colette BOUDAUD / Didier ALBERT / Françoise DEBON / Josée VAN LIEROP / Michael KING


Bernard DUMAND, photographe, nous dévoile un autre regard de la vie et des choses. Suite à une longue période de maladie, son regard s’attarde beaucoup aujourd’hui sur les écorces des arbres, une fixation qu’il immortalise par la photo depuis plus d’un an.





Colette BOUDAUD, après avoir développé une peinture figurative, s’est depuis tournée vers l’abstraction. Les superpositions, les effets et les transparences font la magie des couleurs qui la font vibrer. Ses oeuvres suggèrent quelque chose de visible où le spectateur peut interpréter comme il le ressent.







Didier ALBERT est passionné depuis l’enfance par la sculpture mais aussi par la nature et le monde animalier. Il construit intuitivement toutes ses oeuvres grâce à de multiples observations des êtres, de la nature et de la faune, en particulier en Afrique, source inépuisable d’inspiration. D’un oeil, il observe le monde extérieur et de l’autre, le fond de lui-même.








Après avoir joué avec la faïence sous forme de mosaïque, la création de bustes est apparue à Françoise DEBON comme une évidence, à la recherche de l’harmonie, de la sensualité. La plupart de ses créations sont rehaussées d’or, de platine, de lustres métalliques… Elle sculpte, elle moule, elle coule, elle déchire, elle émaille, elle pigmente, elle patine au gré de son inspiration, parfois empreinte de sérénité, parfois d'angoisses... Elle intègre également dans son travail la peinture à l'encaustique qui apporte une douceur et un velouté, qui change de l’aspect glacé de l’émail, pour créer des oeuvres d’art.











Hollandaise, Josée VAN LIEROP est très tôt sensibilisée au monde de l'art et, charmée par la lumière de la Charente-Maritime et la beauté de la Rochelle, elle est venue s'y installer pour continuer son itinéraire artistique. Deux axes l’intéressent particulièrement : la couleur et le graphisme. De façon spontanée, elle allie des techniques multiples (encre, acrylique diluée) auxquelles elle ajoute des collages de papier de soie. Ses sujets de prédilection trouvent souvent leurs origines dans l’ethnologie, la mythologie ou l’anthropologie des anciennes civilisations.








Originaire de Louisville dans le Kentucky, Michael KING a émergé sur la scène new yorkaise. Inspiré par la peinture abstraite expressionniste, et l'Action painting de Willem de Kooning, Franz Kline et Jackson Pollock, il expose aujourd’hui à l’international.

     












 

Lundi 7 août – Dimanche 13 août 2017

Exposition collective – Corinne ROUVEYRE / Céline WEBER / Claudia COUTINHO-BERNARDES / Etienne BOITEUX / Jutta MULLER / Viviane GRUAIS-DOMENGE / Sylvie GRONDIN


Bercée depuis son enfance par les voyages, la peinture de Céline WEBER est sans nul doute le fruit de ses pérégrinations qui illustrent, autour du mouvement et de la matière, la métamorphose de ses sentiments, de ses humeurs… L’Amour, perceptible par l’entrelacement des formes, donne toute l’énergie à ses toiles. Le rythme créé par la dynamique de la couleur, du mouvement et de la matière, amène à la réflexion, à la divagation de l’esprit.






Pour Claudia COUTINHO-BERNARDE, la peinture est un langage, une forme profonde, intime et secrète de communication avec l’autre et avec le monde. Avec foi dans la possibilité de remplir des vides et de recréer la vie, elle joue avec les couleurs comme un enfant. En utilisant l’encre acrylique sur toile ou papier, elle nous livre une peinture très spontanée, voire impulsive.









Graphiste de formation, peintre par passion, Étienne BOITEUX pose son regard d'artiste sur le monde qui l'entoure avec une inspiration toute personnelle. Le paysage est son sujet de prédilection. L'artiste assume la matérialité de la peinture par la superposition en couches successives d'enduits de résines et de pigments, qui recouvrent la toile telles des strates archéologiques façonnant un nouveau monde. Une lumière réconfortante émane de toutes ses oeuvres qui nous invitent à une contemplation méditative, une introspection sereine.







Née en Allemagne dans une famille d’artistes, Jutta MULLER navigue aujourd’hui entre Paris et l’Australie. Sa peinture exprime ses émotions et son besoin de liberté d'expression. Les images émergent de son inconscient ou sont l'empreinte d'un songe ou d'un rêve. Privilégiant les couleurs primaires, le noir est cependant très vivant dans son travail. La chimie des pigments l’intéresse tout particulièrement, comme le noir par exemple, fabriqué à partir d'os calcinés de cornes. Ces oeuvres sont exposées aujourd’hui sur 3 continents : en Australie, en Europe et au Canada.





Originaire de France, Viviane GRUAIS vit aujourd’hui à Québec. Depuis 2013, elle travaille principalement à l'endos de plaques d'acrylique transparentes. Elle tente ainsi de figer la mémoire et l'empreinte du paysage dans la glace. Dans ce processus de création, une écriture minimaliste s'impose. Par le jeu des pigments et de l'équilibre des formes, ce médium permet d'en faire apparaître l'essentiel, la transparence du plexiglas s'affirme, des étendues blanches rappellent le silence du grand nord. La peinture de Viviane GRUAIS se retrouve sur les deux continents, tant dans des galeries d'art, des expositions temporaires, que dans des collections publiques et privées.






Sylvie GRONDIN vit et travaille à Québec. Récompensée pour sa contribution au rayonnement de l’art visuel sur la scène internationale, elle a exposé dans plusieurs pays : Canada, France, Irlande, Ecosse, Bulgarie, Etats-Unis et Japon. Ses œuvres, dites « suggestives », invitent à l’interprétation personnelle. Son travail pictural se fait en deux volets : la construction du support ou de la matrice, puis la pose de la couleur en peinture ou en estampe grâce à une suite de superpositions et d’essuyages. Une grande harmonie se dégage de ces œuvres qui s’inspirent de la vie de tous les jours : lectures, voyages...

     


 

Lundi 14 août – Dimanche 27 août 2017

Claudine SALESSE / Franck SIMON / Katya WINSBACK


Inspirée par la nature, Claudine SALESSE travaille avec la matière et utilise souvent des végétaux ou des minéraux dans l'épaisseur de sa peinture. Parfois, elle rajoute même de la feuille d'or ou d'argent et jongle avec l'opacité et la transparence, l'ombre et la lumière, englobant ses sujets dans un monde de poésie et de rêve. Les sujets de ses oeuvres sont simples et épurés et elle n’hésite pas à varier les techniques, de la peinture à l'huile à la tempéra à l'oeuf, à l’acrylique, au pastel et à l’aquarelle.





Membre d’ « Artistes Associés », une galerie virtuelle réunissant des artistes professionnels et amateurs afin de mettre en commun leurs connaissances et savoir, Claudine SALESSE aura également le plaisir de présenter lors de cette exposition les oeuvres de deux autres peintres : Franck SIMON et Katia WINSBACK.

     



 

Lundi 28 août – Dimanche 17 septembre 2017

Jean-Pierre TACHON et Michel ADAM

Tout au long de son parcours pictural, Jean-Pierre TACHON a cultivé le goût du trait et de l’image, l’alliance de l’humour et de la dérision. Tout en posant sur la toile les portraits fugitifs et quelque peu sarcastiques de ses contemporains, il aime jouer avec les lignes architecturales de notre environnement urbain, mêlant les perspectives rigoureuses aux tons éclatants ou sombres de nos cités. Travaillant essentiellement l’huile, il l’agrémente de touches de pigments naturels, conférant ainsi à ses créations une matière et une patine personnelles.












Quant à Michel ADAM, il a grandi au pied d'une table à dessin, celle de son père, artiste graphiste et sculpteur, ce qui a stimulé et accompagné sa passion pour la création artistique. Les rythmes et les formes de la nature, les éléments et le vivant sont des thèmes qu’il aime retranscrireEntre ombre et lumière appliquées à tous ces thèmes et privilégiant le médium acrylique pour son confort d'utilisation (pâte ou glacis), il utilise une palette douce dont le noir est exclu et remplacé par une valeur colorée sombre. Il pratique également d'autres techniques comme l'huile, l'aquarelle et le pastel gras, toujours dans la recherche de la meilleure traduction de la lumière.

   
 
   
  Halloween
     

 ► Affiche d'Halloween

 

Lundi 30 octobre à 14h30

Atelier potion magique

Venez à l'abbaye revêtus de vos plus affreux déguisements !
Au programme : bonbons, soupe de crapaud et doigts de
sorcières...
Un après-midi maléfique en perspective. Frissons garantis !
Tarif : 9 € par enfant (à partir de 6 ans)
Réservation conseillée au 05 46 74 77 08.

     
     

 ► Affiche d'Halloween

 

Du mardi 31 octobre au dimanche 5 novembre à partir de 17h

La chasse d’Halloween

Avis aux plus téméraires !
De nuit, dans l’abbaye et le cimetière, aurez-vous assez de
sang froid pour retrouver tous les ingrédients de la potion
magique ?
Sensations fortes garanties.
Tarif : 9 € par enfant (à partir de 8 ans)
Réservation conseillée au 05 46 74 77 08.

     

 

 

Vendredi 3 novembre à 17h30

Visite nocturne de l’abbaye

Munissez-vous de votre torche et suivez le guide !
Tarif : 9 € / personne
Réservation conseillée au 05 46 74 77 08.

   
 
Tag cloud - Outils Référencement Page 1
 
     
     
création Bernezac Communication © mentions légales Abbaye de Fontdouce 17770 Saint Bris-des-Bois - Tél / Fax 05 46 74 77 08